Le projet Topophonie porte sur la navigation sonore dans les flux et les masses d'évènements audiographiques spatialisés.
 ENSCI  IRCAM  LIMSI-CNRS  NAVIDIS  ORBE  USER STUDIO

Orbe

« CrĂ©er en mobilitĂ© »

bandeau

Orbe réunit des programmeurs, designers, artistes et scientifiques autour de l'expérimentation et la mise en œuvre de nouvelles expériences impliquant le corps et la technologie numérique.

Nous concevons des environnements ouverts et accessibles au public le plus large, offrant un espace d'expression, de partage voir de création à leurs utilisateurs.

Au sein du projet Topophonie, Orbe conçoit et réalise deux applicatifs :

  • Topophonie Mobile installe un paysage sonore sur le thème de l’eau, dans un espace urbain. Les pentes de Belleville Ă  Paris Ă©voquent les parcours sinueux de l’eau jusqu’aux noms des rues : rue des Cascades, rue des Rigoles, rue de la DuĂ©e. Deux rĂ©alitĂ©s se superposent sur ce territoire : un espace minĂ©ral qui s’impose en surface, un espace liquide invisible, constituĂ© de sources et aqueducs en sous sol.
    Topophonie Mobile propose d’évoquer cet espace liquide en surface par la mise en scène d’un paysage sonore navigable à l’aide d’un smartphone. Le visiteur déambule librement dans le flux liquide dont il perçoit les sons. Il peut suivre le courant ou le remonter, son influence modifie le son perçu. Les sensations de gravité dues à la pente se conjuguent à l’expression sonore.
    Topophonie Mobile sera présenté au printemps 2011 à l’occasion de l’évènements Futurs en Seine.
  • MĂ©tropole Organique invente une ville matricielle, informationnelle, vĂ©gĂ©tale, mouvante.
    La ville se construit et s’étend à mesure qu’elle est parcourue.
    Elle est composée de structures architecturales traversées par Des flux d’information, des convections, un tsunami.
    Les Ă©lĂ©ments qui la composent sont autant de sollicitations, de jeux navigables visuels et musicaux. Ces Ă©lĂ©ments Ă©mergent de procĂ©dures logicielles, une fois instanciĂ©s ils demeurent stables, ainsi la ville se construit. Ils sont des variantes de la graine logicielle qui les composent : variations de taille, de forme, de couleur, d’interaction, de comportements sonores.
    La musique est liée au mouvement du visiteur, c’est une navigation musicale, la ville est à la fois organisme et instrument (organ). Elle est une Topophonie, une partition navigable à l’échelle d'une ville.
    La pièce pourra ĂŞtre dĂ©clinĂ©e sous 3 formes :
    1. Concertante : navigation musicale programmée et répétée jouée par un interprète
    2. Installation : les visiteurs l’utilisent librement
    3. Web : des parties du dispositif pourront ĂŞtre accessibles sur le web